Matisse et Nice
Les lieux de travail
8 rue Désire-Niel, Nice
En 1931, Matisse y loue un garage situé entre le Lycée Massena et l'Ecole des Arts Décoratifs où il va parfois dessiner dans le but de réaliser la décoration murale La Danse que lui a commandé le docteur Barnes pour sa fondation. Les différents "états" de l'oeuvre s'y succèdent jusqu'en 1933.

Monte-Carlo
1939. Les Ballets Russes de Monte-Carlo connaissent, sous la direction de René Blum, une période brillante. Léonide Massine crée un ballet sur la 1ère Symphonie de Dmitri Shostakowitch, l'Etrange Farandole et demande à Matisse d'en dessiner les décors et les costumes. Les deux couleurs choisies par Matisse donneront leur nom au ballet que devient Le rouge et le noir.
La Première aura lieu le 11 mai 1938.

Palais de la Méditerranée.
L'UMAM (Union Méditerranéenne pour l'Art Moderne) organise en février 1946 une exposition Matisse telle qu'elle venait d'être présentée par la Galerie Maeght à Paris. Matisse deviendra avec Pierre Bonnard co- président de cette association dont le but était de faire connaître et aimer l'art contemporain . Ils souhaitent que des lieux d'exposition soient créés à cette fin.
Cliquez sur l'image.
Galerie des Ponchettes
Sollicitée par l'UMAM, la municipalité de Nice propose les locaux d'un ancien arsenal du XVIIIe reconverti en caserne de pompiers afin d'en créer une galerie d'expositions. La Galerie des Ponchettes est inaugurée le 26 juin 1950 par une exposition consacrée à Matisse. Trois expositions Matisse s'y succéderont. "Matisse et Tahiti" pendant  l'été 1986 "Matisse, une apparente facilité, à l'automne 1986 et "La Donation Marie Matisse" en  juillet 1992.